Bun Nam

Publié le par Véro

Le lendemain de la pleine lune, les laotiens fêtent l'eau en organisant notamment des courses de bâteaux.
Lorsque je me suis rendue sur les rives du fleuve, je fus impressionnée: impossible ou presque de s'approcher tellement la foule était dense. Des familles entières assistaient aux courses de pirogues. J'imaginais que seuls les hommes allaient participer à la compétition. en réalité, le samedi ce sont les femmes qui pagayent tandis que les hommes regardent avant de concourir le lendemain. Malheureusement je n'allais pas y assister parce que je serai déjà partie.
Retour aux courses de pirogues.

 

Laos-part-II 1478

 

Il s'agit de duels au cours desquels elles parcourent environ un kilomètre sur la Nam Houng. J'ai été impressionnée par leur rapidité et surtout leur synchronisation. Bien plus impressionant que l'aviron... En plus ces longues pirogues sont belles lorsqu'elles glissent sur l'eau. En revanche elles frôlent le niveau du fleuve si bien que de l'eau entre à l'intérieur, ceci explique le fait qu'une femme au centre de la pirogue écope de temps en temps!
A l'avant un homme donne le rythme, puis les femmes pagayent, enfin à l'arrière trois à quatre hommes utilisent de longues pagayes afin de diriger la pirogue. Un travail d'équipe par excellence.

 

Laos-part-II 1439

 

Les courses de pirogues étaient géniales mais l'ambiance qui régnait autour plus encore. Sans compter le fait que j'étais totalement immergée au milieu de laotiens, toujours pas un blanc à l'horizon.
De chaque stand provenaient des odeurs de fritures, de soupes et de grillades. Peu de poulets ont dû survivre à ce bun parce qu'au menu vous pouviez manger des soupes au poulet, des ailes grillées en brochette, des cuisses panées ou encore des pattes grillées tout simplement, bon apétit!

 

Laos-part-II 1446

Publié dans Laos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article