Cascades de Mae Sae

Publié le par Véro

Arrivée à Chiang Mai, j'ai rejoint Mohammed avec qui j'ai déjeuné un bon petit sandwich à la française accompagné comme il se doit d'un savoureux fruitshake (mangue/fraise pas mal du tout). Au passage, ici la saison des mangues est finie mais celle des avocats démarre donc il y a de quoi faire!


Pas le temps de se reposer, Mohammed me proposait de se rendre en moto à des cascades située à une vingtaine de kilomètres à l'est de Chiang Mai. Comment refuser? Arrivés par miracle sans carte routière à destination, il a accéléré à la française au passage du check point qui fait office de caisse centrale où les touristes doivent s'aquitter d'un droit d'entrée de 100 Baths (environ 2€50 ce qui est élevé sachant que pour 25 Baths vous mangez dans la rue). Les thailandais ne nous ont pas suivi donc nous verrons bien au retour...


Le site habituellement investi par de nombreux thailandais et touristes était désertique ce dimanche,tant mieux. En tout il y avait dix cascades de tailles et d'intérêt divers qui s'enchaînaient.

 

Thailande2010-PartII 0513

Thailande2010-PartII 0530

 

(Au cours des nombreux essais avant de figer cette photo, j'ai failli dans mon élan finir dans la cascade où il aurait été technique d'effectuer du canyoning sans casque et pieds nus! "N'essayez pas chez vous").


Au fil de notre remontée des cascades nous avons été victime de l'attaque massive de moustiques en quête de chair fraîche. Eau, jungle et fin de journée combinés signent l'attaque de vos mollets. Ensuite, nous avons atteint une jolie cascade dans laquelle il était possible de se baigner. Les locaux pique-niquaient sur de larges rochers plats aux abords de la cascade ou s'y baignaient tout habillés, à la laotienne j'ai envie d'ajouter!

 

Thailande2010-PartII 0545

Thailande2010-PartII 0565

 

Nous avons ainsi passé un très bon moment et la petite ascension nécessaire pour atteindre ces cascades valait le coup. Quelques cascades sont impressionnantes et semblent tout droit sortir de la jungle ce qui ajoute au côté sauvage. Toutefois les deux dernières cascades sont bien plus éloignées et l'on ne peut pas s'y baigner. Sans compter que là haut comme nous étions les seuls poches de sang disponibles, les moustiques étaient tellement agressifs que nous ne nous sommes pas arrêtés et sommes redescendus directement.

 

Thailande2010-PartII 0573

Thailande2010-PartII 0583

 

Retour à Chiang Mai juste avant la tombée de la nuit parce que le programme était encore loin d'être terminé! Au passage, nous sommes repassés par le check point sans aucun souci: les cascades c'est encore meilleur lorsque c'est au prix local, à savoir gratuit.

Publié dans Thailande 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mohamed 23/12/2010 18:35



Je passe pour un thai moi aussi !!! héééhooo .... ya pas que toi :) on m appel un Ka Kaaw (un muslman blanc ! ) en plus mnt j'ai la carte étudiant . 



mathilde 23/11/2010 12:59



quel dommage d'avoir ce genre de comportement (barriere de peage) dans un pays aussi honnete que la thailande ...



Véro 23/11/2010 13:06



J'avoue, j'avoue qu'il n'y a pas de quoi être fière mais bon au delà du fait qu'ils soient honnêtes il y a tout de même un fossé entre le fait que les thais ne payent pas (normal) et les
touristes payent (normal aussi) mais 100 baths...t'imagine le nombre de soupe que ça fait!


 


Soit dit en passant, Mohammed y est retourné et a payé.


 


ps: à mon avis, ils ne nous ont pas poursuivi aussi parce que je passe à priori pour une thaie et qu'ils n'ont pas trop cherché à comprendre même avec Mohammed ;-)



L'ancien 21/11/2010 19:08



Pour tes photos à haut risques, imagine même une simple foulure....et met un peu de Pb dans ta 'tite tête;


quand t'auras des pneus de chaque coté du siège ça sera trop tard.....


Jusquau dernier jour sois prudente !



Véro 22/11/2010 08:37



Olalal je ne vais pas prendre des photos à la chinoise devant tous les monuments en faisant un ptit "V" avec mes doigts...pas drôle!


Tu es un peu rabat-joie toutefois ne t'inquiète pas je fais attention (entre deux photos).