Glandouiller à Vientiane

Publié le par Véro

La première chose qui nous a frappé, Shantel et moi, c'est d'être de retour dans un monde civilisé où nous rencontrions de nombreux occidentaux. Fini le statut de stars de passage, retour à l'anonymat!

 

Laos-part-II 1522

 

A la terrasse de notre hôtel, nous avons rencontré une espagnole avec qui nous avons passé deux jours à flâner. L'avantage d'être en ville, c'est que j'ai pu mettre les pieds dans de nombreuses librairies qui proposent entre autre, des livres en français d'occasion ou bien neuf. Rien de tel qu'un peu de lecture en sirotant un fruitshake bien frais!
J'allais dire que nous n'avons rien fait à Vientiane si ce n'est nous reposer, mais j'allais oublier notre après-midi sportive: nous avons loué des vélos et nous sommes rendus aux abords d'un temple où se tient une maison de massage réputée. A notre arrivée, le cadre était parfait: terrasse sur pilotis sur laquelle sont alignés des transats pour le massage. Si bien que vous avez l'impression d'être massé dehors au milieu de la nature, pas mal du tout! Avant il fallait passer par la case sauna, parfait pour détendre les muscles avant le massage. Je suis repartie fatiguée (effet du massage) et avec 5€ de moins dans ma poche (coût du sauna + une heure de massage^^), dure journée.

 

Laos-part-II 1520

 

Figurez-vous que depuis que je suis au Laos je me demande pourquoi je vois autant de drapeaux chinois? Ce n'est qu'une fois à Vientiane que j'ai compris qu'il ne s'agissait pas du drapeau chinois mais du drapeau communiste...bien joué Véro.

Publié dans Laos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article