Le marché de nuit de Luang Prabang

Publié le par Véro

Enfin, j'ai pu parcourir mon premier marché de nuit en Asie et qui plus est pas n'importe lequel. La situation géographique de la ville et l'afflux considérable de touristes sont les deux principales raisons pour lesquelles nous pouvons trouver sur ce marché énormément de produits artisanaux confectionnés par les ethnies envirronnantes ainsi que de bons produits touristiques.
Certes tous les stands se ressemblent plus ou moins, mais quelle diversité d'articles.


Le marché est ouvert tous les soirs de 17h à 22h environ. Tous les soirs c'est donc le même rituel: la rue principale, qui porte le nom défunt roi Sisavangvong (de mémoire...), est fermée à la circulation. Des camions avec dans leurs bennes sacs de marchandises et personnes, circulent jusqu'à leur emplacement et y déposent leurs affaires. Ou bien, les vendeurs viennent en tuk-tuk ou encore en moto chargés comme des mulets.
Ils viennent tôt afin de garder leur place puis attendent le reste de leur marchandise ainsi que leur abri.

 

Laos-part-II 1243

 

Laos-part-II 1244

 

En une petite heure, la rue se tranforme en un gigantesque marché à ciel ouvert. J'ai pu y voir des étoffes en coton, en soie...tissées main, des livres, des sacs, des chaussons, des pipes, des bijoux en argent, des luminaires, tee-shirts imprimés... Certaines laotiennes profitent du temps pour ajouter quelques retouches à leurs étoffes qui sont dans l'ensemble de très bonne qualité.

 

Laos-part-II 1287

Laos-part-II 1288

 

L'ambiance est très détendue. Les vendeurs (principalement des vendeuses) mangent sur place, ça papote beaucoup sauf lorsqu'un touriste s'approche d'un stand. Lorsqu'ils vendent un article, à chaque fois le stand d'à côté demande pour combien il en a vendu! J'y ai flâné deux soir sans rien acheté ou presque avant de me lancer dans la sympathique guerre des négociations.

 

Laos-part-II 1289

 

Stratégiquement, j'ai attendu la fin du marché alors que certaines vendeuses commençaient à ranger leurs stands. J'ai vu quelques occidentaux s'agacer des prix proposés mais ça n'est pas la bonne technique du tout pour marchander. Le premier point important est d'avoir une idée en tête du prix que nous souhaitons au maximum mettre dans l'objet convoité. En effet, après quelques minutes de négociations ce sera à notre tour de proposer un prix et c'est un moment clé.


Voila comment j'ai procédé, je ne sais pas si c'est la meilleure technique mais je n'ai pas des prix trop elevés en comparaison à d'autres. Evidemment je pourrais mieux faire mais ça devient ridicule de marchander pour un euro.

Alors je repère un objet qui me plait, soit je le désigne direct soit je fais exprès d'en désigner un autre qui est plus cher avant de revenir sur le moins cher. Ensuite il vaut mieux savoir compter dans leur langue, cela facilite les négociations et n'a pas tendance à tirer les prix vers le haut, même si de toute façon elles utilisent une calculatrice pour marchander. Je commence par demander le prix, elle me montre un prix sur sa calculatrice qui dans tous les cas sera trop haut pour moi. En souriant je lui fait comprendre que c'est bien trop haut (de toute façon elle le sait). Là c'est à mon tour, elle me tend la calculatrice et je dois y taper mon offre. En règle générale je lui donne la moitié du prix qu'elle m'a proposé. Le but ensuite c'est de conclure légérement au dessus. Sauf si je connais le prix, là je serai inflexible tout en restant aimable!

Le meilleur des trucs qui a fonctionné à chaque fois à une exception près, c'est lorsque je sais que ma proposition est correcte aussi bien pour elle que pour moi mais qu'elle essaie tout de même de gratter encore. Je pars dans ces cas là...pas bien loin puisqu'elle me rattrape dans les deux mètres pour conclure!
Tout ça pour dire que c'est sympa de marchander si tant est que l'on entre complétement dans le jeu. Inutile de s'agacer, il faut le prendre comme un jeu :D


Au final j'ai un peu craqué parce que j'ai fini par acheter énormement de trucs, dur de résister à la tentation sur ce marché.

 

Laos-part-II 1290

 

Pour vous donner un ordre de grandeur voici quelques prix et je n'ai pas eu les meilleurs prix:
- Bracelet en argent avec des motifs gravés"divers", entre 4 et 5€
- L'écharpe bleu/gris ci-dessus avec des motifs dorés, 3€
- Deux tee-shirts de touriste, 3€ les deux
- L'écharpe en soie du milieu m'a ruinée, 8€
- Tenture mauve en soie avec des éléphants brodés qui vaut carrément le coup, 7€

Allez ça ne nourrit pas tout cela, direction une rue parallèle à ce marché qui est la rue qui saura agiter vos papilles!
De nombreuses échopes proposent des plats à base de nouilles, de riz, de légumes, de condiments inconnus...ainsi que des soupes et de nombreuses grillades de poulet, de poissons, de boeuf et autres.

 

Laos-part-II 1281

Laos-part-II 1285

 

Pour quelques euros je pouvais me servir à volonté dans les plats et manger une grillade de mon choix. Une petite bière lao ajoutée à cela et bon apétit bien sûr!

Publié dans Laos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

L'ancien 27/10/2010 07:45



Bravo pour tes achats, et je reconnais bien ton coté "observation-startègie-butin..."


Continue les belles photos !