Premières brassées

Publié le par Véro

 

Shantel m'a rejoint aujourd'hui et nous avions un programme des plus tranquilles: tester la qualité de l'eau et observer le coucher du soleil. Tout cela fut dans mes cordes.
Sur l'île de Koh Chang, presque tous les hôtels, restaurants et magasins sont situés sur la côte ouest où nous logions. C'est de ce côté de l'île que se situent les plus grandes plages. Cependant rien à voir avec les célèbres plages de sable blanc de la péninsule est (Koh Samui et compagnie).


Au passage: évitez de vous endormir en dessous de l'un des nombreux cocotiers, cela peut vite devenir dangereux. En effet, alors que je marchais tranquillement j'ai falli recevoir sur la tête une noix de coco tomber de l'arbre et qui pèsait au minimum deux kilos. A un mètre près ça n'aurait pas été agréable parce qu'avec la vitesse de la chute je pense que ça peut facilement assommer une personne.
Direction la petite plage de lonely beach où nous avons piqué une tête. Eau transparente  et soleil au rendez-vous, difficile de demander plus!

 

Thailande2010-PartII 0417

 

Nous avons aperçu au loin des baigneurs qui faisaient du snorkeling. Terme anglais qui désigne le fait de nager équipé de palmes, d'un tuba et d'un masque en eau peu profonde pour admirer la faune et la flore sous marine. C'est décidé, nous aussi nous tenterons le coup dans les prochains jours.


Pour bien terminer cette journée, nous avons assisté à un petit coucher de soleil (petit en raison d'un ciel pas tout à fait dégagé) depuis la terrasse d'un restaurant surplombant la mer. Peu avant la tombée de la nuit, les bâteaux de pêcheur sont déjà sortis afin de commencer leur nuit de pêche au large de l'île dont les eaux sont encore poissonneuse. Cependant les pêcheurs thailandais pratiquent une pêche intensive et dans de nombreuses zones les plongeurs notamment relèvent les dégâts engendrés par cette pêche: destruction des coraux et diminution notable des ressources maritimes.

 

Thailande2010-PartII 0419

Publié dans Thailande 2010

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article